Spread the love

 

Êtes-vous que vous vivez dans une situation particulière qui génère beaucoup de pressions ?
cherchez-vous une méthode pour éliminer durablement le stress ?
Respectez ces 3 étapes fondamentales:

1. Améliorez la représentation que vous vous faites de vous.

quelle estime avez-vous de votre environnement ?

L’estime que vous avez de vous est donc une donnée fondamentale de votre personnalité.
Votre estime de vous est placée au carrefour d’au moins trois composantes essentielles de votre identité:

a. Comportementale (elle influence nos capacités à l’action et se nourrit en retour de nos succès)
b. Émotionnelle (elle interagit avec nos émotions et se nourrit en retour de nos succès ou s’imprègne de nos échecs)
c. Cognitive (elle dépend étroitement de la valeur que nous accordons & du regard que nous portons sur nous, et elle le module aussi à la hausse ou à la baisse cette évaluation).

De plus, l’estime que vous avez de vous reste dépend pour une grande part des sentiments qui vous animent:
elle dépend de votre humeur de base, qu’elle influence fortement en retour; des sentiments positifs associés à une bonne estime de vous facilite votre engagement dans l’action, est associée à une auto-évaluation de vous-même plus fiable et plus précise, et permet une stabilité émotionnelle plus grande; cela est encore plus vrai pour les adolescents.

Vous devez donc concevoir l’estime de vous en référence au regard de votre groupe social.
C’est la raison pour laquelle de nombreux chercheurs considèrent que l’estime que vous avez de vous est un reflet du sentiment de popularité et d’approbation par votre réseau; ils comparent l’estime de que vous pouvez avoir de vous à un «sociomètre» : le niveau d’estime de vous est très étroitement corrélé aux expériences subjectives d’approbation ou de rejet par ceux que vous fréquentez.

Plus vous pensez que vous êtes l’objet d’une évaluation favorable par les autres, plus cela améliore votre estime de vous.

 

2. Faites évoluer la représentation que vous avez de vos interlocuteurs.

Quelles sont les connaissances que vous avez de vos interlocuteurs qui renforcent votre estime d’eux ?
En regardant plus précisément les qualités que vous leur attribuez, vous saurez pour quelles raisons vous leur donnez autant de valeurs relativement à vous; peut être avez-vous beaucoup d’autres valeurs qui contrebalancent ces qualités…

3. Modifiez la représentation que vous faites de la situation.

Qu’est ce qui rend cette situation particulière ?
Avez-vous déjà vécu des situations similaires ?
Si oui:
– combien de fois en avez-vous vécu d’autres ?

– Comment avez-vous procédé pour tirer votre épingle du jeu ?
– Comment pouvez-vous procéder pour vous en sortir cette nouvelle fois ?

Quelles est votre estime de la situation ?

En résumé, si vous souhaitez éliminer durablement le stress que vous ressentez, faites évoluer vos représentations; pour y arriver, développez votre estime de vous, de l’autre & de la situation:

  1. Primo: quelle est la représentation que vous vous faites de vous ?
    Et donc quelle est l’estime que vous avez de vous-même (de vos connaissances techniques et/ou de vos opinions et/ou de vos sentiments, et/ou de votre vision et/ou de vos comportements et/ou de vos ambitions et/ou de vos réflexions) ?
    Quelle est l’image interne que vous avez de vous-même, la valeur relative que vous vous accordez ?
  2. Secundo, quelle est la représentation que vous vous faites de chacun de vos interlocuteurs ?
    Et donc quelle est l’estime que vous avez de vous (de ses connaissance technique et/ou de ses opinions et/ou de ses sentiments et/ou de sa vision et/ou de ses comportements et/ou de son ambition et/ou de ses réflexions) ?
    Quelle est l’image interne que vous avez de vos interlocuteurs, la valeur relative que vous leur accordez ?
  3. Tertio, quelle est la représentation que vous vous faites de la tâche ou du contexte ?
    Comment imaginez-vous la tâche ou le contexte et quelle est son importance (valeur, intérêt, difficulté, sens…) ?

Vous cherchez à aborder actuellement une situation en étant moins stressé-e ?
Répondez en 6 minutes à ces 3 questions simples & boostez votre estime de votre environnement:

  • D’abord, que puis-je faire pour avoir autant d’estime de moi que de mon interlocuteur ?
  • Ensuite, que puis-je réaliser pour avoir autant d’estime pour moi que de mon interlocuteur ?
  • Enfin, que puis-je rajouter pour avoir une représentation positive de la tâche ou du contexte ?

Vous devez continuer d’approfondir ce travail sur vous-même:

Une estime suffisante de vous-même est une réelle nécessité pour survivre dans votre société de plus en plus compétitive; cette valeur que vous vous accordez  est la base, la pierre angulaire, le socle de votre développement relationnel; alors, votre première activité va consister à la faire évoluer, si nécessaire.
Il y a quelques années, certains responsables politiques aux États-Unis se sont posés la question de l’estime de soi; Ainsi, l’état de Californie par exemple avait décrété qu’ « il s’agissait d’une priorité éducative et sociale de premier ordre » (CF California Task Force to promote self-esteem and social responsability, 1990); les politiques de cet état avaient même souligné que « le manque d’estime de soi joue un rôle central dans les difficultés individuelles et sociales qui affectent notre état et notre nation « .

Rappelez-vous sans cesse que vous êtes la personne la plus précieuse pour tou-tes celles & ceux que vous aimez et pour qui vous comptez…

Vous souhaitez mieux gérer les tensions et éviter les effets délétères du stress sur vous (mens sana in corpore sano) ?

Ensemble, identifions les situations qui sont à l’origine de votre stress.
Ensuite, améliorons la représentation que vous vous faites de vous-même, ni trop ni pas assez.
Alors ensemble, nous saurons comment re-construire durablement « un esprit sain dans un corps sain ».
Ainsi, ensemble, nous saurons éviter durablement les conflits.

Cet article a t’il contribué à une meilleure compréhension de votre situation ?
Alors, laissez-moi votre commentaire ci-dessous.

Vivez-vous des situations dans lesquelles vous sentez que vous êtes en état de stress ?
Alors, inscrivez-vous à la Newsletter et laissez-moi un commentaire décrivant ces moments et le(s) caractère(s) perceptible(s) ou observable(s).
Et contactez-moi: direction@neoformations.re / 0692 35 65 65

Jean-Claude YEKPE