Eviter l’accumulation du D-Stress permet d’éviter de subir le scénario d’échec

Imaginez que vous soyez, au cours de ce 21ème siècle, toujours programmé-e, toujours contraint-es, comme les personnages de la mythologie grecque, pour accomplir des actions spécifiques « extrêmes »; imaginez que cela se produit malgré votre volonté initiale, au-delà de votre conscience ?

Comment le scénario d’échec se déclenche t’ils ?

Comme vous le savez, lorsque vos besoin physiques et/ou émotionnels ou/et cognitifs ne sont plus suffisamment satisfaits, vous commencez à ressentir de la frustration ; dès que votre niveau de frustrations  devient insoutenable (D-Stress), vous perdez votre lucidité.
C’est à ce moment que votre programme spécifique, votre scénario d’échec, se met en route :

  • vous n’êtes plus vous-même.

  • Alors les lignes de codes s’exécutent dans votre inconscient.

  • Et vous sur-réagissez, tel un robot, en fonction du programme dont vous avez hérité.

Le scénario d’échec en Analyse Traditionnelle:

Pour Eric Berne, Psychiatre, père Fondateur de l’Analyse Transactionnelle, 1910 – 1970, un scénario d’échec « est un plan de vie inconscient élaboré dans l’enfance, renforcé par les parents, justifié par les événements ultérieurs et culminant dans un choix privilégié ».

Être soi même

Comment qualifier précisément un scénario d’échec ?

Le comportement issu de croyances en lien étroit avec votre vécu; ces sentiments s’inscrivent dans l’inconscient au cours de l’enfance et se développent au cours de l’adolescence; ces croyances se cristallisent à l’âge adulte avec l’accumulation du D-stress & biaisent encore plus sévèrement vos perceptions.

Même si ces sentiments sont inappropriés, y compris si ils ne servent plus à rien, malgré le fait qu’ils sont inadaptées à notre réalité et donc nuisibles pour nous & notre environnement, ils continuent à s’enrichir et se complexifier tout au long des expériences que vous vivez ; ces positions erronées créent de fait une continuité cognitive, un tunnel de croyance, une vision stable de soi-même et du monde y compris si ces croyances sont, dans la réalité, imprécises ou erronées.

Les conséquences du stress sur le scénario d’échec:

Ces programmes vont être responsables de la mise en place de stratégies d’adaptation dysfonctionnelles :
vous êtes en frustrations durable ou intense qui engendrent des bouleversements de votre équilibre écologique ; ces déséquilibres provoquent encore plus d’accumulation de D-Stress ; ce trop plein va catalyser un processus automatique ; votre programme va entraîner un schéma comportemental & relationnel particulier, spécifique à votre personnalité.

La programmation de l’inconscient & le scénario d’échec

En 1970, dans Amour, Sexe et Relations (p 157) Eric Berne écrivait:

«Dès les premiers mois, l’enfant apprend ce qu’il doit faire, mais aussi ce qu’il doit voir, entendre, toucher, penser et sentir.
Et en outre, il apprend aussi s’il doit être un gagnant ou un perdant et comment sa vie va finir.
Toutes ces instructions sont programmées dans son esprit et son cerveau aussi nettement que si c’étaient des cartes perforées insérées dans la mémoire d’un ordinateur.
Dans les années qui suivent, ce qu’il considère comme indépendance ou son autonomie, n’est en fait que sa liberté de choisir certaines cartes, mais pour la plupart, les anciennes perforations restent là où elles étaient à l’origine. »

Les 4 premiers scénarios d’échecs :

Scénario d’échec Après : L’épée au-dessus de la tête de Damoclès.

L’histoire :
Denys l’Ancien, tyran de Syracuse, vivait dans un château protégé par une fosse et nuit et jour sous la surveillance de nombreux gardes.
Denys était toujours sur le qui-vive, toujours inquiet des risques encourus dans sa situation ; il évoluait au milieu de courtisan(e)s qui devaient le flatter et le rassurer en permanence.
Parmi ceux-ci était Damoclès, roi des orfèvres ; ce dernier, comme tous le autres ne cessait de flatter son maître sur la chance qu’il avait d’être le tyran de Syracuse.
Un jour, agacé par le ton de Damoclès qu’il trouvait obséquieux, lui proposa de prendre sa place le temps d’une journée.
Damoclès en fut le plus heureux des hommes.
Au milieu du festin dont il profitait largement, Damoclès leva la tête ; il aperçut alors une épée suspendue au-dessus de lui et retenue par un crin du cheval de Denys, menaçant à tout moment de rompre…

Quel est le scénario d’échec associé ?

Celui que vous subissez lorsque vous êtes en permanence inquiet-e de ce qui pourrait vous arriver dans l’avenir, par exemple,

  • Lorsque vous ne pouvez pas profiter pleinement du moment de confort dans lequel vous & vos proches êtes actuellement
  • Et / ou vous n’êtes pas serein-e tant que vos interlocuteurs n’ont pas tous manifesté totalement & clairement leur satisfaction des sens
  • Ou / et vous manifestez une très forte anxiété en anticipant la venue d’un événement possible
  • Et / ou vous trouvez sans cesse des justifications pour excuser le savoir-être délétère d’une personne sur l’organisation
  • Ou / et vous ne faites rien pour éviter une situation prévisible, par peur de bousculer votre environnement
  • Et / ou vous créez un envenimement du conflit en cherchant coûte que coûte à faire plaisir à tout le monde…

Avec le sentiment que jusqu’ici tout va bien mais vous sentez que quelque chose de terrible va se produire…

Une risque qui plane au dessus de la tête

Scénario d’échec Tant que / Jusqu’à ce que : Les 12 travaux d’Hercule (chez les romains) ou Héraclès (chez les grecs).

L’histoire :
Vous connaissez Hercule dans la mythologie grecque pour sa force admirable & sa ruse.
Savez-vous qu’en récompense de sa victoire contre Erginos, Créon lui donna la main de sa fille Mégara ; Hercule eut alors plusieurs enfants avec cette femme qu’il aimait & chérissait.
Mais Junon, jalouse d’Alcmène et de son union avec Jupiter, certainement sous l’influence d’Héra, envoya la folie à Hercule ; ce dernier tua sa femme et ses enfants ; revenu ensuite à lui & pris de remords, il alla consulter la Pythie (oracle d’Apollon), qui lui conseilla d’aller voir son cousin Eurysthée.
Alors, Eurysthée, inspiré par Junon, certainement sous l’influence d’Héra, sur les confia à Hercule douze travaux pour purifier son âme : tuer le lion de Némée, l’hydre de Lerne, les oiseaux du lac Stymphale, capturer le sanglier d’Erymanthe, attraper la biche de Cérynie, nettoyer les écuries d’Augias, dompter le taureau de l’île de Crète, s’emparer des juments de Diomède, rapporter la ceinture d’Hippolyte, la reine des Amazones, vaincre le géant Géryon et ramener ses bœufs, cueillir les pommes d’or du jardin des Hespérides, enchaîner Cerbère, le chien à trois têtes gardant les Enfers.

Quel est le scénario d’échec associé ?

Celui que vous subissez que vous jouez lorsque vous refuser de vous arrêter, pour vous détendre ou prendre du plaisir, tant que votre besogne n’est pas terminée : par exemple,

  • Lorsque vous terminez chaque journée d’activité de plus en plus tard,
  • Ou / et que vous emmenez de plus en plus souvent du travail à la maison,
  • Et / ou que vous repoussez systématiquement votre moment de repos ou vos vacances…
  • Ou / et que vous expliquez trop longuement tous les tenants & les aboutissants pour que votre propos soit clair
  • Et / ou que vous trouvez systématiquement des contre arguments pour obliger votre interlocuteur à adhérer à votre idée, à se ranger à votre avis
  • Ou / et que vous refusez d’accorder votre estime à celle / celui qui à vos yeux n’est pas suffisamment engagé-e, investi-e ou n’a pas autant de maîtrise, de conscience professionnelle… que vous

avec ce sentiment que vous ne pouvez pas vous arrêter tant que votre besogne n’est pas terminée…
au risque de faire un burnout.

Faire toujours plus jusqu’à quand et jusqu’où ?

Scénario d’échec Toujours : l’impossibilité d’assumer ses choix pour Arachné

L’histoire :
Vous connaissez Arachné dans la mythologie grecque pour son savoir-faire en matière de tissage.
Savez-vous que la grande réputation d’Arachné arriva jusqu’aux oreilles d’Athéna ?
Intriguée par ces informations, Athéna se déguisa en vieille femme pour rendre visite à la jeune tisseuse et observer son travail.
L’erreur commise par Arachné, qui n’avait pas reconnu la déesse, fût de prétendre devant celle-ci qu’elle était la meilleure tisseuse du monde, meilleure qu’Athéna elle-même.
La déesse entra alors dans une grande colère en constatant qu’un simple mortelle pouvait prétendre être aussi adroite qu’elle. ; elle révéla à Arachné sa véritable identité et organisa un concours avec la jeune femme.
La déesse Athéna illustra sur sa broderie les divers dieux de l’Olympe (et dans les quatre coins, des mortels présomptueux) ; Arachné quant à elle illustra les comportements honteux des dieux (dont Zeus avec ses nombreuses amantes).
Athéna ne découvrit dans cette broderie aucun défaut mais jalouse et furieuse frappa Arachné de sa navette et déchira son ouvrage.
Transformée ensuite en araignée par Athéna, Arachné passe son temps à tisser et reste éternellement insatisfaite de son ouvrage.

Quel est le scénario d’échec associé ?

Celui que vous subissez que vous jouez lorsque vous avez du mal à faire le choix entre plusieurs possibilités qui s’offrent à vous, par exemple :

  • Lorsque vous n’arrivez pas à prendre une décision parmi plusieurs choix intéressants et à l’assumer
  • Ou / et vous attendez la dernière minute pour vous décider à faire un choix qui aurait nécessité bien plus de temps pour être réalisable
  • Et / ou vous savez que vous devez partir et malgré tout vous n’arrivez pas à vous décider à stopper l’activité
  • Ou / et que vous rejetez la responsabilité de votre échec sur l’environnement extérieur
  • Et / ou vous le comptabilisez pas le laps de temps de déplacement entre les activités
  • Ou / et vous vous refusez à réaliser un planning précis & hiérarchiser en fonction de leur urgence & importances toutes les taches que vous avez à réaliser

Avec le sentiment que vous êtes dans un état de tel bien être que c’est la complexité de la situation qui vous empêche de prendre une décision parmi toutes celles qui s’offrent à vous.

Coincée…

Scénario d’échec Jamais : Le désir inaccessible de Tantale

L’histoire :
Vous connaissez Tantale dans la mythologie grecque pour son amour des banquets.
Savez-vous que lors d’un banquet divin avec les dieux, Tantale aurait dérobé dunectar, boisson des dieux qui permettait de dépasser, de vaincre la mort et de l’ambroisie, substance divine, nourriture solide des dieux, qui assure leur immortalité ?
Que voulait-il en faire ?
En donner à ses compagnons.
Alors Zeus l’aurait alors chassé du banquet divin, et Tantale fut emprisonné jusqu’à la taille au milieu d’un fleuve et sous des arbres fruitiers ; mais, quand il se penche pour en boire, le cours du fleuve s’assèche ; quand il tend la main pour en attraper les fruits, le vent éloigne les branches de l’arbre…

Quel est le scénario d’échec associé ?

Celui que vous subissez que vous jouez lorsque vous êtes englués dans plusieurs directions sans pouvoir en faire aboutir aucune, par exemple :

  • Lorsque vous adhérez à plusieurs associations sans être assidue à aucune
  • Ou / et que vous vous lancez dans plusieurs projets sans en terminer aucun
  • Et / ou vous vous lancez dans plusieurs activités sans en achever aucune
  • Ou / et vous commencez une phrase en la laissez verbalement en suspend pour en démarrer une autre
  • Et / ou vous ne pouvez exprimer ce qui vous passe par la tête tellement le nombre d’idées est important, les images se bousculent
  • Ou / et vous voyez les choses se dérouler sous vos yeux, les informations circuler autours de vous à une telle vitesse que vous ne savez quelle réaction avoir ou quoi dire…

Avec le sentiment que vous n’avez jamais la force de choisir quoi dire ou quoi faire…

Jamais…

  •  

Rappelez-vous sans cesse que vous êtes la personne la plus précieuse pour tou-tes celles & ceux que vous aimez et pour qui vous comptez…

Vous souhaitez mieux gérer les tensions et éviter les effets délétères sur vous (mens sana in corpore sano) ?

En avez-vous assez d’avoir des personnes qui vivent un de ces scénarios d’échec autours de vous ?
Voulez-vous éviter de rajouter du stress à vos contraintes quotidiennes ?
Ensemble, évitons les frustrations qui sont à l’origine de votre stress.

Alors ensemble, nous saurons comment re-construire durablement « un esprit sain dans un corps sain ».
Ainsi, ensemble, nous saurons éviter durablement les conflits.

Cet article a t’il contribué à une meilleure compréhension des scénarios d’échecs, comportement inconscient délétères sur votre environnement ?
Alors, laissez-moi votre commentaire ci-dessous.

Vivez-vous malgré tout des situations dans lesquelles vous sentez que vous êtes en état de stress ?
Alors, inscrivez-vous à la Newsletter et laissez-moi un commentaire décrivant ces moments et le(s) caractère(s) perceptible(s) ou observable(s).
Et contactez-moi: direction@neoformations.re / 0692 35 65 65

Jean-Claude YEKPE

Vous souhaitez en savoir plus sur Eric Berne ?

Le projet d’Éric BERNE, Fondateur de l’Analyse Transactionnelle, durant ses travaux, était de proposer une théorie simple et facilement compréhensible au plus grand nombre.
Il voulait que sa théorie permette d’appréhender le mystère des relations saines ou malsaines avec les autres et avec soi-même. 
L’objectif : viser la croissance des personnes et surtout les aider à changer, principale préoccupation d’Éric BERNE. 

Qu’est ce que l’Analyse Transactionnelle (A.T.) ?

Nous définirons l’A.T. comme :

  • La base, la pierre angulaire pour expérimenter ensemble la dynamique des structures.
  • Le socle pour partager avec les mêmes règles dans les groupes et les organisations.
  • Une grille, un filtre, un prisme qui éclaire la compréhension du comportement humain, des sentiments et des relations entre les personnes.
  • Une philosophie, une culture, un système de valeurs pour développer durablement des relations non perdant – non perdant.
  • Une boite pour apporter un éclairage ni trop fort, ni pas assez, pour apprendre, savoir, expérimenter et comprendre « comment ».
  • des outils pour définir le « pour quoi » & faire mieux ensemble plutôt que s’enfermer dans les «pourquoi ».
  • Une méthode contractuelle de soi avec soi et avec l’autre.